10 sites archéologiques à découvrir dans le monde

Les anciens temps sont reconnus comme l’époque où toutes les civilisations du monde ont vu le jour. À ce moment, les hommes ont vécu et ont laissé leurs traces comme preuves d’existence. En vue de rendre leur passage mémorable, celles-ci ont été soigneusement conservées et protégées afin de permettre aux générations futures de découvrir leurs secrets et de s’en imprégner pour connaître leur origine et mieux comprendre leur histoire. Si une telle visite est faisable, c’est bien grâce à l’existence des sites archéologiques, qui ne sont rien d’autre que l’histoire des peuples anciens. Partez donc à la découverte des 10 sites archéologiques les plus beaux de la planète qui vous marqueront à travers leurs temples, leurs arches ou autres crânes de cristal.

1) Stonehenge, le mystérieux site archéologique d’Angleterre

Le site archéologique de Stonehenge est un monument de pierre datant de l’âge de bronze. C’est d’ailleurs l’un des plus connus d’Europe, car depuis 1986, il est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Situé au sud-ouest de l’Angleterre, Stonehenge se présente comme un site incontournable que vous ne devez manquer sous aucun prétexte si vous êtes de passage à Londres. Il se trouve, en effet, entre cette ville et Bristol, à 15 kilomètres de Salisbury pour être plus précis.

C’est un endroit qui compte un ensemble de 400 pierres disposées en quatre cercles concentriques. La figure géométrique formée par cet amoncellement de rochers a un diamètre de plus de cent mètres.

10 sites archéologiques à découvrir dans le monde

Pendant près de quatre millénaires, ces pierres subissent toujours les affres du temps et de l’érosion sans jamais être exploitées par l’homme. Ces rochers sont généralement composés de deux sortes de mégalithes. Les plus grands pèsent près de 20 tonnes et mesurent jusqu’à 10 mètres de haut. D’après l’histoire, ces types de rochers auraient été transportés sur une distance avoisinant les trentaines de kilomètres.

D’autre part, on retrouve aussi les petits mégalithes qui ont été déplacés, quant à eux, sur plus de 250 kilomètres avec un poids qui varie entre 3 et 4 tonnes. Transporter ces charges sur de telles distances n’est visiblement pas une tâche facile. Ce qui constitue alors une preuve du dur labeur que menaient ces hommes qualifiés de primitifs, mais aussi de leur ingéniosité.

Depuis cette époque, ils pouvaient déjà construire de tels monuments à travers l’invention des techniques appropriées. Le seul problème qui se pose est qu’il est impossible de comprendre ce qui pouvait amener ces hommes à ériger cet amas de pierres.

Mieux encore, ce site fait preuve de la présence de quelques ossements humains se trouvant en bordure des rochers ; une réalité qui pousse la curiosité plus loin. S’agissait-il d’un monument funéraire, d’un culte solaire ou d’un observatoire astronomique ? L’idéal serait de vous rendre sur les lieux afin d’avoir une idée plus claire et pour vous faire votre propre opinion.

2) Le Colisée à Rome

Ce grand immeuble a vu le jour en 70 avant J.-C, en plein centre de la capitale italienne, Rome. Considéré comme le plus grand amphithéâtre de l’Empire romain, il a également du titre de « survivant ».

En effet, un immeuble qui a été érigé depuis le moyen âge, vous pouvez donc imaginer le nombre de chocs qu’il a dû subir. Les plus connus de tous sont les tremblements de terre qui s’abattent de temps en temps sur Rome.

Par ailleurs, il y a la chute de l’Empire romain, la pollution des temps modernes, les vibrations de circulation, et bien d’autres facteurs encore. Malgré toutes ces réalités, le Colisée a su tenir pendant tous ces millénaires.

Non seulement il s’agit d’un site très résistant, mais il ne manquera pas de vous impressionner à travers sa structure massive et colossale. Compte tenu de sa superficie, il pouvait supporter jusqu’à 50 000 spectateurs, surtout qu’à l’époque il faisait office de lieu de divertissement pour le peuple romain.

En effet, plusieurs événements étaient organisés dans ce monument. À titre d’exemple, on peut citer le combat des gladiateurs, l’exécution de condamnés à mort, ou encore la présentation des oeuvres d’art.

Autrement dit, le Colisée était le lieu par excellence où se faisait toute organisation. Cependant, les humains n’étaient pas les seuls à prendre part à ces jeux sanglants. Les animaux y participaient également. Ainsi, plusieurs prédateurs ont laissé leur peau dans cette arène tels que les éléphants, les ours, les lions, les rhinocéros, les crocodiles, etc. Au total, ils étaient environ 5000 animaux à être abattus pendant les jeux d’inauguration.

D’une manière générale, le Colisée fait partie des monuments les plus réputés au monde. Organisez donc vos prochains voyages pour cette destination afin de toucher la réalité de vos propres yeux.

3) Visitez le site archéologique Machu Picchu au Pérou

Machu Picchu est une vieille montagne véritablement reconnue à travers le monde entier. Classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, ce site inca attire de plus en plus l’attention des touristes qui désirent découvrir cette merveille.

Si toutes les attentions sont focalisées sur ce lieu sacré, c’est certainement à cause des nombreuses surprises qu’il vous réserve. Ainsi, c’est au coeur d’une montagne sauvage et luxuriante qu’il a été érigé. Ses terrasses, ses parois en pierres, ses rampes et ses tours restent debout depuis des années, comme suspendues dans le vide.

Il s’agit d’une ancienne forteresse qui faisait montre de toutes les nuances de vert à travers sa flore et sa faune. La date de sa création n’est pas connue avec précision, mais ce serait, sans aucun doute, un édifice qui date du XVe siècle.

D’ailleurs, sa construction n’a jamais été achevée, car c’était en ce moment que l’Empire inca avait connu sa chute. Un déclin qui a été provoqué par les conquistadors espagnols, et qui a poussé à l’extermination du peuple tout entier longtemps oublié dans l’histoire. Ce n’est alors en 1911 que ce magnifique site a pu réapparaître aux yeux du monde.

Visiter Machu Picchu, c’est aller à la découverte des nombreux secrets dont vous n’en reviendrez pas. Puisqu’il s’agit d’une confidentialité, allez visiter ce site exceptionnel afin d’être en face de la réalité.

4) Teotihuacàn, un site merveilleux au Mexique

Situé à une cinquantaine de kilomètres de Mexico, Teotihuacàn est un site archéologique érigé avant l’ère actuelle, il y a environ 200 ans. Même si les spécialistes ne se sont pas entendus sur les auteurs de sa construction, il reste l’un des plus importants de son époque.

Concrètement, il s’agit de l’un des plus grands sites archéologiques du monde qui a bénéficié d’une architecture incroyable lors de sa création. Ainsi, le site de Teotihuacàn est composé de plusieurs pyramides dont la plus grande est celle du soleil.

Considérablement élevée, elle mesure 75 mètres de haut, avec 220 m pour chaque côté. Elle offre même la possibilité de monter afin d’avoir une vue panoramique de l’ensemble du site.

La montée peut parfois se montrer rude, en raison des nombreuses marches dont la pyramide dispose. Par contre, si vous tenez compte du résultat final, vous verrez bien que cela vaut le coup d’essayer. En effet, une fois en haut, vous pouvez vous surnommer « le roi de l’observation », car vous bénéficiez d’une vue à 360 ° sur plus de 2 km de bâtiments extraordinaires.

5) Île de Pâques, un site incontournable au Chili

Si vous cherchez un site archéologique faisant partie des plus connus au monde, alors posez vos valises sur l’île de Pâques. Tout d’abord, il s’agit d’un endroit isolé que personne n’habitait, mais qu’une ancienne civilisation a trouvé et a conquis.

Ainsi, l’île a été occupée entre les IIe et VIIe siècles par les Pascuanes. Si l’histoire parle de la présence de cette civilisation à ce lieu, elle n’en fit pas de même concernant sa disparition.

En effet, on ne trouvait aucune information sur elle, notamment en ce qui concerne son origine, son histoire ou la cause de sa disparition au fil des années. Tout ce qu’on pouvait préciser est que cette civilisation était à la base de la construction des têtes de pierres durant leur existence.

Même si rien n’évoquait la cause de son extinction, elle a au moins eu à marquer l’histoire avec ses énormes statues monumentales. On les appelle les Moai, et on en distingue un peu partout sur l’île. En effet, on les considère comme étant le symbole des Pascuanes dont ils sont d’ailleurs les uniques vestiges.

Avec ses 161,8 km, l’île de Pâques n’est pas seulement un site archéologique, mais aussi un monde où votre curiosité sera titillée à chaque instant de votre visite. La simple raison est qu’elle ne contient pas uniquement des statues en pierre volcanique aux regards mystérieux, mais elle est aussi entourée de mystères et de légendes qui font d’elle un endroit unique dans tout le Chili.

6) La Cappadoco, le site des formations rocheuses impressionnantes

Cette fois-ci, ça se passe en Turquie, dans une région de l’est du pays, côté Asie Mineure. Il s’agit concrètement de Cappadoco, un territoire qui est reconnu comme étant le siège de certaines formations rocheuses très captivantes.

Il est notamment question des cheminées de fers que l’on peut observer dans certaines vallées de la région. Ces oeuvres d’art naturelles semblent provenir de l’activité de trois volcans dont cette région a été victime.

Conséquence, on peut désormais assister à un véritable chef-d’oeuvre de la nature à travers les magnifiques formations rocheuses que renferme ce paysage. Cela ne se limite pourtant pas là. Les différentes civilisations humaines qui ont eu à passer leur temps dans cette région y ont aussi laissé leurs traces.

Ainsi, orienter ses déplacements vers Cappadoco, c’est être sûr de découvrir un paysage qui mélange beauté de la nature et oeuvres humaines. Si on parle des formations rocheuses provenant du volcan, il faut aussi aborder les sites rupestres et autres richesses qu’ont laissés les civilisations anciennes.

À cet effet, la vallée de Göreme fait partie des plus célèbres merveilles qu’on peut trouver en Cappadoco. Sur ce territoire se trouve un petit village troglodyte, qui est le résultat des actions de l’homme et de l’érosion.

En prolongeant votre parcours, vous aurez également la chance d’apprécier la beauté des maisons rondouillettes creusées dans la roche à partir du IVe siècle. En dehors de cette vallée, on distingue aussi d’autres paysages qui risquent de vous surprendre davantage. Il s’agit, entre autres, de la vallée de l’amour, de Derinkuyu, etc.

7) Posez vos valises au Cambodge pour visiter les temples d’Angkor

Situé à Siem Reap, le temple d’Angkor est une véritable fierté du peuple cambodgien. Non seulement il s’agit d’un lieu touristique très renommé, mais il est aussi l’un des plus beaux sites archéologiques du monde.

Nichées plus précisément au coeur des forêts tropicales au nord du Tonlé Sap, les toutes premières pierres de ce site ont été datées à 1800 avant cette ère. Cet immense complexe fait preuve de la grandeur de l’Empire khmer à travers les nombreux vestiges dont il est composé.

Cette civilisation a surtout marqué son passage entre les IXe et XVe siècles. Pendant ce temps, Angkor était la capitale de cette cité qui compte près d’un million d’habitants à son apogée. S’il existe des preuves de leur passage à Angkor, aucune mention ne faisait part de la cause de leur disparition.

Néanmoins, on pouvait toujours apprécier la puissance et la complexité de cet empire à travers la visite des temples d’Angkor. Vous découvrirez de nombreux vestiges d’une beauté extraordinaire. Pendant votre trajet, vous aurez également la possibilité d’apprécier la huitième merveille du monde Angkor Vat.

8) Pétra, un site archéologique à l’architecture surprenante

Pétra est, avant tout, une ville antique de la Jordanie. Autrefois capitale du peuple nabatéen, cette cité a vu le jour vers la fin du VIIIe siècle avant J.-C plus

3précisément durant l’antiquité. Compte tenu de sa structure surprenante, les habitants de cette cité ont donc décidé de creuser des monuments à même la pierre.

Aujourd’hui, c’est l’ensemble de toutes ces constructions qui font de cette ville l’un des plus beaux sites archéologiques du monde. Depuis 1985, elle est d’ailleurs classée au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Selon l’histoire, ils avaient subi, il y a 2000 ans en Moyen-Orient, la domination des commerçants qui ont pris le contrôle du commerce international. Après quelques brèves contestations face à l’ascension fulgurante du pouvoir, ils ont finalement capitulé face à la puissance de Rome. Ce fut alors en ce moment qu’ils disparurent.

Cependant, avant de sombrer dans l’histoire, cette civilisation a laissé derrière elle de nombreuses merveilles. L’une des plus reconnues d’entre elles est la khazneh, le « trésor du pharaon ».

En dehors de cette magnifique créativité, les Nabatéens ont aussi construit de grands édifices comme les sculptures taillées dans les falaises de grès. On note également plusieurs autres conceptions humaines qui ont rendu cette ville aussi remarquable au fil des temps.

9) Les pyramides de Gizeh, l’un des plus beaux sites archéologiques du monde

Il s’agit là des trois pyramides de Gizeh les plus célèbres de l’Égypte. Il y a plus de 4000 ans qu’elles sont sorties de terre, ne cessant pas de subjuguer les visiteurs et chercheurs depuis ce temps.

En effet, ce site archéologique est composé de trois extraordinaires pyramides. Ces dernières abriteraient les tombeaux d’anciens pharaons de l’Égypte. Il s’agirait de Khéops, de Khéphren fils de Kéops et de Mykérinos fils de Khéphren. Chacun des sépulcres est entouré d’un mur d’enceinte.

Cependant, il ne s’agit que de simples attributions, car rien n’a pu prouver leur présence. Mieux, ces pyramides sont toujours un temple du secret aux yeux des archéologues. Effectivement, aucun vestige funéraire n’a été trouvé au niveau de ces trois pyramides après les fouilles.

Par ailleurs, lorsqu’on parle des trois pyramides, c’est, en fait, ce que l’on remarque avec une vue d’en haut. Cependant, si on se rapproche un peu plus du site en question, on se rend compte qu’elles sont constituées de beaucoup d’autres compartiments.

De plus, on retrouve un temple haut accolé à la pyramide, une chaussée au bout de laquelle se trouve un temple bas. Pour finir, on distingue de petites pyramides annexes et des fosses et/ou cimetières.

10) À la découverte de Cliff Palace, une immense bâtisse en ruine aux États-Unis

Située dans l’état du Colorado, Cliff Palace est une immense bâtisse en ruine du parc national de Mesa Verde. Creusé dans un versant de plateau d’Amérique du Nord, ce site est la plus grande habitation jamais érigée.

En effet, on y avait aménagé entre 150 et 200 pièces et 20 kivas. Ces dernières sont des pièces qui se présentent sous forme ronde, à la seule différence qu’elles sont construites à des fins religieuses.

L’alcôve de grès dans laquelle a été construite cette grande habitation mesurait au total 18 m de hauteur et 27 m de profondeur. Avec cet espace, la civilisation Anasazis a réussi à édifier un grand logement de 88 m de long.

Les chambres que contient cette habitation étaient beaucoup plus utilisées comme des lieux de stocks. Néanmoins, on en retrouvait d’autres qui étaient la preuve de la présence d’un âtre. Une indication qui signifie que ces pièces servaient aussi comme espace de vie.

Il a été estimé que 100 à 200 Anasazis résidaient dans cette grande habitation après l’analyse des archéologues. Dans le même temps, d’autres faisaient comprendre que ce nombre pourrait se trouver dans la fourchette allant de 125 à 150 personnes.

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut